Formulas

May. 23, 2013

In an interview with Villani in Le Monde, I found the following concerning the bunch of formulas in the book:

“La mathématique, c’est comme tout : cela peut se raconter à n’importe quel degré de complexité. D’ailleurs, l’une des raisons de mentionner dans mon livre, Théorème vivant, les formules mathématiques, c’est pour qu’on ait une image, une idée du degré de complexité que cela peut atteindre, dans lequel même nous on n’entre pas quand on discute entre collègues. Quel que soit le discours, quand on explique, on est toujours en train de trahir, plus ou moins. Mais, tant que vous avez, comme votre interlocuteur, la conscience du niveau de trahison, celle-ci est justifiée, pardonnée.”

Again, I don’t want to translate - especially since I am not sure about the meaning of the last part. In short, the idea of putting the formulas in the book is to give an image of the complexity which cannot easily be understood - but you will get aware of its complexity.

If your French is better than mine, read the interview yourself: http://tinyurl.com/burcv7y

There seems to be a lot of stuff from and about Villani on lemonde.fr …