Le coeur de la Terre, solide ou liquide ?

modules interactifs

Le coeur de la Terre, solide ou liquide ?

Licence

Soumis par

Crédits

Michel Darche
Regis Goiffon

En analysant les anomalies dans la propagation des ondes sismiques à partir des données recueillies par des sismographes autour de la terre, la mathématicienne danoise Inge Lehmann montre en 1936, que le noyau liquide de la Terre contient une graine solide de 1 200 km de rayon. Malgré une température supérieure à 5 000 °C, la graine devient solide sous l’effet de la pression, plus de 3,5 millions de fois plus forte à 5 000 km de profondeur qu’en surface.

Comment voyager au centre de la Terre ?
Pour comprendre la structure interne de la Terre, les scientifiques mettent des lunettes mathématiques pour interpréter les données sur les ondes sismiques. Ils voient que le noyau externe de la Terre est liquide parce que les ondes de cisaillement ne s’y propagent pas. Les ondes de pression, elles, sont réfractées lorsqu’elles pénètrent dans le noyau externe. S’il n’y avait pas de noyau interne solide, ils verraient une zone annulaire (en brun sur le schéma) où aucune onde sismique n’est détectée.

Fichiers